Bourgogne - « 2022 va nous permettre de répondre à nos marchés »

Il y a 1 année 1044

Premium

Après 2021 et sa petite récolte, c’est avec soulagement que les producteurs et élaborateurs de crémant de Bourgogne envisagent 2022. « Nous allons pouvoir répondre à nos demandes commerciales », indique Pierre du Couëdic, délégué général de l’UPECB (Union des producteurs et élaborateurs de crémant de Bourgogne). L’appellation apparaît très en forme, avec une dynamique de croissance des ventes et de valorisation. Après un record de ventes en 2019 à 21,2 M cols, l’année 2020 et ses restrictions ont été difficiles, mais pas catastrophiques (- 8 % à 19,4 millions cols). Et le rattrapage...

Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

Je m'abonne

Lire la Suite de l'Article