Vin - DPPH : un nouvel outil pour mesurer la résistance des vins à l’oxydation

Il y a 1 année 594

Premium

L’indice DPPH, développé par les équipes de recherche de l’université de Bourgogne est désormais opérationnel et accessible aux professionnels du secteur vinicole. Il permet de mesurer la stabilité oxydative des vins blancs.

Pour comprendre et maîtriser le potentiel de vieillissement des vins, la filière a besoin d’outils analytiques prédictifs de la stabilité oxydative des vins. L’indice DPPH (ainsi nommé en référence au nom du réactif utilisé le 2,2-Diphenyl-1-picrylhydrazyl), développé par les équipes de recherche de l’université de Bourgogne1, est désormais opérationnel et accessible...

Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

Je m'abonne

Lire la Suite de l'Article