Vigneron du monde - Liban - Les vendanges 2021 au château Kefraya sont finies. Quel soulagement!

Il y a 3 mois 243

Dans la plaine de la Bekaa, à 1000 mètres d’altitude, s’étendent les 300 ha de vignes du château Kefraya. Fabrice Guiberteau est le directeur technique de cette propriété familiale qui se singularise par la mise en avant des terroirs et des cépages.

Les vendanges se sont terminées le 10 septembre, après 39 jours consécutifs de récolte. C’est un miracle ! Tout est en cuve et les fermentations, qui se déroulent merveilleusement bien, sont toutes achevées.

Les rendements sont bons au château Kefraya. Autour de 40 hl/ha sur les blancs, 38 hl/ha pour les rouges (syrah, cinsault, marselan…). Le cabernet sauvignon, deuxième cépage rouge du domaine, est quant à lui plus en retrait. Il lui a manqué un peu de pluie.

La qualité aussi est présente, avec de belles acidités. 4,3-4,4 sur les rouges et entre 4 et 5 sur les blancs. 2021 s’annonce comme un bon millésime.

Depuis le mois d’avril, j’angoissais de ne pas réussir à rentrer la récolte, à mobiliser des gens sur le domaine, à stocker assez de mazout pour faire tourner les groupes de froid, les tracteurs. La pression retombe et je remercie chaleureusement toutes les petites mains sans qui rien n’aurait été possible.

Nous avons été jusqu’à 247 vendangeurs libanais et syriens dans les vignes. Certains sont les enfants d’ouvriers du domaine aujourd’hui à la retraite. Je prends un coup de vieux ! C’était ma 16e récolte à Kefraya et certainement le plus gros défi de ma vie professionnelle.

Dans la situation économique et sociale du Liban, c’est inespéré. Tous ont joué le jeu, sont restés. C’est une belle reconnaissance des engagements humains pris par Kefraya depuis des semaines. C’est un tel soulagement. Rien n’était facile mais on a fait front.

Lire la Suite de l'Article