Vigne - Consommateurs et viticulteurs sont-ils prêts pour l’utilisation des eaux usées traitées pour irriguer les vignes ?

Il y a 2 semaines 64

Premium

Utiliser les eaux usées traitées pour irriguer les vignes. Si la faisabilité technique est maîtrisée, l’acceptabilité par le consommateur et la rentabilité de ce type de projet sont deux volets à évaluer. Le projet Sopolo, récemment terminé, apporte des éléments de réponse.

Le projet Sopolo, porté par l’Inrae de 2016 à 2021 et financé par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, visait à étudier la demande en eaux usées traitées, mais aussi à caractériser les attitudes et perceptions des décideurs, usagers viticulteurs et consommateurs finaux. Il s’est attaché à évaluer l’acceptabilité...

Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

Je m'abonne

Lire la Suite de l'Article