Pierre Cariou, économiste spécialiste du transport maritime, Kedge Business School - Un problème de disponibilité plutôt que de prix

Il y a 3 mois 318

Premium

Depuis plus d’un an et demi, le transport maritime est saturé. La pandémie est-elle la seule raison à cet état de fait ?Pierre Cariou : Pour comprendre la situation, il faut revenir à la crise de 2008. La chute de la demande mondiale a entraîné une surcapacité et une guerre des prix entre les armateurs. Les prix du fret maritime se sont effondrés. Sur la ligne Shanghai - Rotterdam, le prix d’un conteneur de 40 pieds est passé de 2 000 $ à 800 $ et cela pendant près de dix ans. Des compagnies ont fusionné ou ont été absorbées, et les armateurs restants ont élargi leur coopération au sein...

Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

Je m'abonne

Lire la Suite de l'Article