Bordelais - De nouveaux marqueurs de maturité

Il y a 1 année 358

Premium

Alexandre Pons est chercheur pour le groupe Œneo et l’ISVV de Bordeaux. Il travaille notamment sur l’évolution des arômes des vins et sur l’impact du changement climatique.

Quel peut être l’impact du changement climatique sur les arômes des vins et leur potentiel de garde ?Alexandre Pons : Les millésimes chauds modifient de façon durable le profil aromatique des vins. Pour les vins rouges de Bordeaux, normalement, les arômes de fruits cuits (pruneau, figue sèche, compote d’abricots) n’apparaissent pas dans les vins jeunes. Or avec le changement climatique, lorsque l’on déguste des...

Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

Je m'abonne

Lire la Suite de l'Article