10 champagnes de prestige

Il y a 3 années 883

LAURENT-PERRIER
Grand Siècle Itération N° 24
" Assembler le meilleur avec le meilleur pour obtenir le meilleur ", telle est la devise de cette cuvée issue de trois belles années complémentaires (2007, 2006, 2004) et de grands crus à 100 %. On frôle la perfection avec ce champagne immense d’une grande pureté, minéral, distingué, fondu. De la dentelle.
Prix : 130 € (Vinatis.com)
Note Le Figaro Magazine : 18,5/20

DOM PERIGNON
Vintage 2010
On ne présente plus cette cuvée mythique qui, dans le millésime 2010, est d’une élégance rare. Un vin divin, intensément aromatique, qui s’impose avec superbe au palais grâce à un toucher de bouche soyeux. Ample, plein, tout en finesse jusqu’en finale cristalline, poivrée, saline, ciselée, effilée.
Prix : 159 € (Drinksco.fr)
Note Le Figaro Magazine : 18/20

LOUIS ROEDERER
Cristal 2012
Une cuvée brillante et lumineuse en tout point. De la robe à la finale, tout est élégance, complexité, équilibre. À cela s’ajoutent puissance, concentration, vinosité et tension agrémentées d’une incroyable fraîcheur crayeuse et d’une longueur infinie sur des notes de citron confit.
Prix : 199 € (Millesima.fr)
Note Le Figaro Magazine : 18,5/20

KRUG
Clos du Mesnil 2006
Issu du seul cépage chardonnay, d’une seule année et d’une unique parcelle (le clos de 1,84 hectare), il a quitté l’ombre et la fraîcheur des caves en octobre 2020 sans que l’on sache encore quand paraîtra le millésime suivant, loin s’en faut. Rare, riche et complexe, d’une pureté absolue, il irradie de précision, d’intensité.
Prix : 950 € (cavistes)
Note Le Figaro Magazine : 18,5/20

POL ROGER
Sir Winston Churchill 2009
Chaque millésime de ce prestigieux champagne est un nouvel hommage à l’homme d’État britannique et se veut à son image : robuste, mûr et charpenté. Avec le 2009, chacun peut ajouter chair, gourmandise et générosité, ce qui ne déplairait pas à Winston. Fruits secs, vanille, agrumes s’entremêlent dans une harmonie remarquable et savoureuse.
Prix : 192 € (Millesimes.com)
Note Le Figaro Magazine : 17,5/20

TAITTINGER
Comtes de Champagne Grands Crus Blanc de blancs 2008
Une cuvée d’exception et un millésime à saisir puisque le prochain ne sortira de cave qu’avec le 2011. Arômes de fleur d’oranger, de pêche, réglisse… Bouche très droite et pure, cristalline, grandiose. Un vin plein, rond, épanoui, qui forme un accord splendide avec une pomme de terre écrasée et un caviar de Sologne.
Prix : 162 € (cavistes)
Note Le Figaro Magazine : 18,5/20

POMMERY
Cuvée Louise 2004
Un divin champagne au toucher soyeux d’une fraîcheur superbe, minéral, complexe et salivant. Le lendemain, toujours aussi distingué, il a laissé de côté un peu de son effervescence pour faire place à un très grand vin, d’une formidable sapidité. Il se glisse cette année dans un coffret nommé "Introspection" en édition limitée.
Prix : 160 € (03 26 61 62 56)
Note Le Figaro Magazine : 18/20

VEUVE CLICQUOT PONSARDIN
La Grande Dame 2012
L’effervescence d’une extrême délicatesse annonce la distinction de cette grande dame à la robe d’or blanc et aux reflets cristallins. Le nez est intense (jasmin, frangipane, mirabelle), la bouche raffinée, ciselée, toute de finesse et complexité. Une merveille. Finale interminable et minérale.
Prix : 190 € (cavistes)
Note Le Figaro Magazine : 18,5/20

PERRIER-JOUËT
Cuvée Belle Époque 2012
Dans son flacon iconique, orné des anémones du Japon imaginées en 1902 par Émile Gallé, il ne passe pas inaperçu. Il se fait également remarquer par sa rondeur, sa souplesse, ses arômes briochés, de poire, floraux, qui rejoignent les saveurs en bouche, fraîche, élégante, tendre, harmonieuse et longue.
Prix : 132,90 € (Drinksco.fr)
Note Le Figaro Magazine : 17,5/20

HENRIOT
Cuvée Hemera 2005
Cuvée fleuron de la maison, elle rend hommage à la déesse grecque du jour. Robe vieil or, effervescence délicate et discrète en bouche fondante. Autant de privilèges de l’âge auxquels s’ajoutent quelques notes d’agrumes confits et miellées.
Prix : 169 € (cavistes)
Note Le Figaro Magazine : 17/20


Lire la Suite de l'Article